Madame Janine Reiss, ma chère Janine…

Par défaut

Ce diaporama nécessite JavaScript.

   

Bonjour à vous et soyez les Bienvenus…

Je suis ravie de revenir, aujourd’hui, vous faire partager en Avant-Première la séance de travail que j’ai eu avant de tourner ce fameux et si attendu air du « Cours la Reine ».

Et à ce titre, je vais vous faire partager mon Amour, ma Dévotion, pour l’un des Etres qui m’est le plus cher sur cette planète et pour qui j’éprouve également un prodigieux respect…

   

 

Connaissez-vous Madame Janine Reiss?

   

ET bien, Oui, c’est bien de l’illustre et si remarquable « Chef de Chant » ou plutôt devrais-je dire « Directrice des Etudes Musicales  » de l’Opéra de Paris, conseillère des Maisons d’Opéras et des Chefs d’Orchestres tous plus fameux les uns que les autres du Monde Entier, dont il s’agit.

Encore un petit mot à son sujet pour les personnes non initiées, et non le moindre, Mme Janine Reiss tout en faisant trembler tout un chacun de part sa légendaire rigueur a également eu la grande chance , à moins que ça ne soit l’inverse en fait, de travailler avec Mme Maria Callas pendant près de Dix Années. Dans ce salon, dans lequel chaque « Elève » vient en toute simplicité prendre sa leçon, La Divine Maria Callas s’installait également.

Janine s’est aussi fait remarquer à la télévision, à la superbe époque du Grand Echiquier de Jacques Chancel. D’ailleurs, on peut la voir sur la toile y faire travailler le non moins célèbre Placido Domingo. On ne peut également négliger son rôle de conseillère musicale du magnifique film de Joseph Losey « Don Giovanni » dans lequel Monsieur Ruggero Raimondi interprète de façon magistrale le rôle titre, et où, Janine apparait à de nombreuses reprises, jouant du Clavecin (son autre grande spécialité!).

Vous comprendrez ainsi aisément l’épouvantable trac qui m’envahit le jour où je me suis rendue chez Mme Janine Reiss pour ma première leçon.

Cela faisait huit années que j’avais arrêté de chanter de l’Opéra (Star Académy oblige), et que je n’employais mon temps qu’à enseigner la technique vocale.

Il fallait que j’essaye à nouveau de chanter. De gagner ma vie avec ma Voix. De rendre et de partager ce que le ciel m’a donné.

Je trouvais terrible de devoir garder toute cette Voix chez moi, à Alfortville, dans mon salon. Aussi, avec le travail de ma merveilleuse thérapeute, me suis-je décidée, au bout de 2 années au cours desquelles j’ai retravaillé intensément mon organe vocal et mon répertoire d’Opéra, à appeler Mme Janine Reiss.

Vous me direz, mais pourquoi Elle?

Et bien, parce que si je voulais recommencer à chanter (à 40 ans), je voulais accéder au meilleur. Et pour savoir si je pouvais y accéder, il n’y avait qu’Elle, Elle qui allait me juger de la façon la plus intègre qui soit. Et en conséquence, me dire si oui ou non, je méritais et, ou, pouvais envisager de me représenter devant les professionnels de l’Opéra (Vous savez, ceux dont je parle à mon premier article….. 😉 ) Janine est la personne la plus honnête que je connaisse et d’ailleurs sa terrible réputation vient de là! Comme elle a l’habitude de me le dire: « Et vous savez, je ne suis pas complimenteuse! » 🙂 Moi, c’est ce qui me plaît! Parce que dés lors qu’elle vous fait un compliment, alors là, vous pouvez être sûr que c’est du VRAI. (En fait, si on s’apprécie autant, je crois bien que c’est aussi parce que je suis exactement pareille qu’elle 😉 )! Ca me coute d’ailleurs assez cher relativement souvent! Peu importe! L’essentiel est d’être en accord avec soi même, avec ce que l’on considère comme étant juste et sincère. Tout le reste n’est que du vent.

Alors, il y a de cela Trois années, un beau jour, j’ai osé composer son numéro afin de voir si Elle aurait éventuellement accepté de me recevoir pour m’entendre chanter.

Quelle ne fut pas ma surprise! J’ai entendu au bout du fil la personne la plus charmante qui soit. Moi, qui étais terrifiée, elle a été adorable et nous avons même plaisanté…Je n’en suis pas revenue. Comme quoi, il est bien vrai que les personnes les plus distinguées, sont souvent les plus abordables.

Je ne peux vous narrer nos 2 années de travail hebdomadaire qui nous ont fait devenir très proche et au cours desquelles j’ai appris énormément de choses.Mais mon Premier Rendez vous fut tout à fait exceptionnel et inoubliable. Je lui avais préparé (depuis près d’un an) les 2 airs parmi ceux des plus difficiles du répertoire : Le grand Air de Traviata de Verdi et celui de Konstanze de « Die Entführung aux dem Serail » (Martern aller Artern)de Mozart!!!

A la fin de mon parcours « Olympique » (c’est Janine qui dit toujours cela: « Mais dites donc, ce sont les Jeux Olympiques que vous venez de me faire là !  » 🙂  ), son verdict fut sans appel!!! 😉 Non seulement, je pouvais refaire carrière, mais je le méritais et je DEVAIS le faire. J’étais tout à fait rassurée (surtout connaissant son terrible caractère) sur ma propension à faire valoir mes droits de Chanteuse Lyrique. L’histoire faisant que tout cela est ma foi fort compliqué (voir mon premier article sur ce blog) et que j’en suis arrivée à aller chanter DANS LA RUE!!!

Et ma chère Janine a accepté de me faire travailler mes Airs d’Opéras avant que nous ne les filmions (car, Oui, je chante sur un escabeau avec une robe de 3 mètres de haut, dans la Rue, ou devant un magnifique monument historique, mais je travaille comme si je devais le faire à l’Opéra bien sûr). Et je la remercie aussi très chaleureusement puisque je peux également filmer nos séances de travail, pour ainsi vous en faire profiter, et que vous ayez un aperçu de ce travail d’orfèvrerie que nous faisons chaque fois que nous ouvrons une partition d’Opéra.

Vous allez donc avoir le plaisir de découvrir quelques photos de ma séance sur l’Air du Cours la Reine de Manon de Massenet, avant que cette séance ne soit montée et que la vidéo ne puisse également être diffusée.

Un IMMENSE MERCI à ma chère Janine que j’adore et que je remercie le ciel de m’avoir fait rencontrer.

Suite de l’Album de ma séance de travail avec Mme Janine REISS sur l’Air du Cours la Reine

   

   

   

   

  

   

   

  

   

Une réponse "

  1. Brava ma chère Isabelle, moi j’ai pris leçons 8 ans et demi de Madame Janine Reiss, et je crois que je suis de seul homme au monde, qui avait eu de grande fortune respirer avec elle de l’air du  » Bel Canto  » J’adore Madame Reiss la plus grande musicien de tous ma vie! God bless, and God save Mademe Reiss!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s