Archives Mensuelles: septembre 2012

Ave Maria de Charles Gounod au Sacré Coeur

Par défaut

Chères Amies et Chers Amis,

Je suis très heureuse de vous présenter ma dernière création : le si merveilleux « Ave Maria » de Charles Gounod.

Le 15 Août dernier, en hommage à la Vierge Marie, à qui je dois beaucoup, j’ai décidé d’aller chanter en son honneur.
Le Sacré Coeur me semblait assez emblématique pour cela et « à la hauteur » de la situation…;-)
Ayant une passion pour Charles Gounod, c’est donc SON « Ave Maria » que j’ai choisi.
Le vent étant venu se joindre à nous, dans l’unique dessein, j’imagine, de faire fuir les nuages alentours, votre ouïe pourrait malencontreusement s’en trouvée légèrement incommodée…
(Je vous promets de mettre tout en oeuvre afin que la prochaine soit parfaite (quant au son tout du moins)…)

A toi Marie,
Je te salue, toi qui a reçue toutes les grâces,
Qui est bénie entre toutes les femmes et dont Jésus, le fruit de tes entrailles, est béni,
Sainte Marie, notre mère à tous, Prie pour nous,
Afin que nous vivions mieux,
Que nous prenions conscience,
Que nous ayons confiance,
Et que nous sachions « véritablement » aimer.
Maintenant et pour l’Eternité.
Ainsi soit-il.

Sortie de l’ « Ave Maria » : Coming soon!

Par défaut

Bonsoir ou bien Bonjour à vous,

Je tenais en quelques mots à vous informer de Deux choses.
La première, étant que j’ai aujourd’hui réalisé avec Pierre, un montage de ma séance d’hier avec ma chère Janine qui, je l’espère, saura vous intéresser…Venant moi même de le visionner, je dois bien dire que je suis assez satisfaite du résultat et que cela devrait être à nouveau un moment plein d’enrichissement…

La seconde, étant que je pense vous faire part de ma 3ème vidéo consacrée à l’Ave Maria de Charles Gounod devant le Sacré Coeur, le 15 Août dernier, dans la journée de DEMAIN, Jeudi 20 Septembre 2012.

J’espère d’ailleurs pouvoir désormais maintenir un rythme régulier. Ayant choisi le Jeudi comme date de « Sortie » de mes Vidéos, et ce, toutes les quinzaines…

Je vous souhaite donc, ce sera selon, une très belle nuit, ou bien une très belle journée, et surtout, quoiqu’il en soit, prenez bien soin de vous,

Isabelle

La Pyramide du Louvre

Par défaut

Chers Ami(e)s,

Au regard de l’heure avancée de cette nuit, je vais être prompte à répondre sur vos commentaires, que d’ailleurs, je pourrai qualifier de PARFAITS!
En effet, l’obélisque eût put être un lieu de prédilection, mais, ainsi que l’a très justement fait remarquer Anne So, beaucoup moins abordable pour un tournage au calme que la pyramide du Louvre…
C’est donc, bien sûr cet endroit que j’ai choisi pour donner vie à ma Quatrième vidéo d’ « Attention Diva en Liberté » en y interprétant l’air de Thaïs de Massenet.
Je ne vous dis pas tout…Je vous garde des surprises…
Ma séance de travail avec ma chère Janine était très agréable et si je suis si tardive, c’est que j’ai préparé le montage que nous devons faire demain avec mon cameraman « Pierre ».
J’espère vous réaliser un joli sujet.
Je vous remercie, Matthieu, Anne So et Jeanne pour vos déductions et conclusions qui ont toutes touchées dans le mille…

Je vous souhaite une très belle journée et…surtout, prenez bien soin de vous,

Isabelle

Dénouement

Par défaut

Bonjour à vous cher(e)s ami(e)s…

Tout d’abord MERCI pour vos commentaires tout à fait perspicaces!!!

Bravo à toi ma chère Anne-So pour tes déductions qui t’ont données la solution finale!
Et oui, c’est bien de Thaïs dont il est question. Thaïs de Jules Massenet sur un livret de Louis Gallet d’après le roman « Thaïs » d’Anatole France!
Ce merveilleux Air dit « Du Miroir » que j’affectionne tant. Le rôle de Thaïs étant lui même un vrai beau rôle, qui demande à être investi autant comme interprète du chant que de la tragédie.

J’ignorais moi-même que Pierre Loti eût été l’initiateur du fameux opéra-comique Lakmé de Léo Delibes.
« Rarahu ou le mariage de Loti » écrit en 1880 lorsque Delibes compose son opéra de 1881 à 1882.
Quant Carmen de Prosper Mérimée, bien sûr, c’eût été également du domaine de l’ imaginable…

Manon Lescaut, ma chère Nora, bien évidemment, tu voulais nous évoquer celui de Daniel-François-Esprit Auber sur un livret d’Eugène Scribe! Humblement, je dois bien avouer que je ne l’ai jamais vu jouer, ni entendu d’ailleurs sur quelques ondes que ce soient… Voilà, un manquement à combler…Je t’en remercie… 🙂

Médée!!! Jeanne, bravo à toi pour cette idée! J’avais d’abord pensé à celle de Darius Milhaud puisque j’avais chanté, dans ma désormais lointaine jeunesse, l’air de Créuse, extrait de cet opéra dont jusqu’alors, j’ignorais jusqu’à l’existence. Je suis d’ailleurs entrée au CNSM avec cet air. Etant sur un livret de Madeleine Milhaud, cela eût été tout à fait envisageable. Envisageable aussi, celui de Marc-Antoine Charpentier, puisque sur un livret de Corneille.
Cependant, je dois bien dire que j’avais préciser qu’il s’agissait, non pas du livret, mais bien d’un roman dont le livret était l’adaptation… 😉

Matthieu!!! Mon cher Matthieu!!! Je te reconnais bien là!!! 🙂
Brava, brava… Comme tu me connais bien aussi, tu sais que j’adooooore « Mireille ». J’ai bien sûr lu le roman de Frédéric Mistral, qui est sur mon chevet, et OUI, les vents de la Plaine de la Crau sifflent à mes oreilles…et m’appellent…
Quant à Alexandrie, prions le ciel mes cher(e)s ami(e)s que j’ai un jour les moyens d’y conduire mon équipe…
C’était mon idée première…Attention Diva en Liberté à Alexandrie afin d’y chanter THAÏS…à Alexandrie…
Croisons les doigts et formons de nos voeux les plus ardents que ce jour arrive…

Je décerne donc la Médaille d’Or à Anne-So qui fût la Première à trouver!
J’octroie la Médaille d’Argent à Matthieu qui l’a bien méritée!
Et j’alloue une Médaille d’honneur à vous Nora et Jeanne qui avez été si présentes!
Merci, Merci, Merci!
Il ne me reste plus qu’à le chanter…OUI, le chanter…mais où???

Cette fois, je ne vous donne pas d’indice…je suis certaine que vous allez trouver un endroit propice dans la capitale pour interpréter ce magnifique Air…Egyptien… 😉

C’est à vous!!! J’attends vos suggestions avec impatience…

Je vous souhaite une très belle journée du 18 Septembre 2012…Moi, je vais travailler avec Janine demain…enfin, tout à l’heure…pour notre prochaine « Petites Rencontres de Janine et d’Isabelle ». Et vous penserez à nous…je vais lui chanter « Thaïs »…

Prenez bien soin de vous,

Isabelle

Un Compositeur …

Par défaut

Hello, Hello!
Ah! vous m’avez fait très plaisir en venant me donner vos réponses… Que j’ai donc publiées! Puisque personne n’a trouvé! 🙂
Merci, merci, à toi ma chère Nora, ma chère Jeanne et ma chère Anne So!

« Traviata » aurait été en effet Parfait, car ceux qui me connaissent, connaissent en effet ma passion pour cet Opéra, et en particulier pour ce fameux grand Air de la fin du Premier Acte! J’aurai des choses à vous dire à son propos prochainement d’ailleurs…
Alexandre Dumas fils a, en effet, écrit un merveilleux roman « La Dame aux Camélias », d’après sa véritable histoire avec Melle Alphonsine Plessis (appelée plus tard Marie Duplessis) puisqu’il raconte, en réalité, sa relation avec la courtisane de 1844 à 1845 en prenant le nom d’Armand Duval » pour lui et « Marguerite Gautier » pour elle. C’est donc ce personnage qui inspira Verdi plus tard pour son opéra « Traviata » dans lequel, cette fois, cette chère Alphonsine Plessis prend pour nom « Violetta Valèry ».
Un autre personnage très célèbre de notre histoire : Liszt, aurait également été très amoureux de cette décidément très attirante personne, au point qu’il aurait aimé vivre avec elle définitivement…
Je suis allée sur la tombe d’Alphonsine Plessis au cimetière de Montmartre, il y a 2 années, lorsque je chantais cet air pour les auditions, afin de m’imprégner au mieux de cette héroïne. Je garderai toujours une profonde tendresse pour elle et un grand attachement. Je vous donnerai des nouvelles de Traviata prochainement…

« Les Noces de Figaro » aurait également pu être à l’ordre du jour et d’ailleurs il se pourrait bien que ça arrive un jour…
A ce propos, ma chère Anne So, et bravo pour Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, cela aurait pu aussi être « Le Barbier de Séville »!!! 😉 Que j’adore aussi…et que…oui, oui…j’interprèterai certainement ….un jour…

« La Bohème », bien sûr avec les fameuses « Scènes de la Vie de Bohème » de Louis Henry Murger, bel et bien écrivain français né en 1822 et mort en 1861 à Paris. Giacomo Puccini écrivant lui même sa « Bohème  » en 1892.
A nouveau très bien imaginé, car je projette de chanter l’un de ces airs dans « Attention Diva en Liberté »…mais quand? Pas cette fois…;-)

Me voilà donc dans l’obligation de vous donner un second indice…

Je récapitule:

Premier Indice : * Le livret de l’Opéra est d’après un roman français.
Deuxième Indice :* Le compositeur de l’Opéra est également français.

Je vous souhaite une excellente soirée et un très bon début de semaine…Moi, demain, je m’occupe de ma robe chez ma couturière… Vous verrez…TOUT un PROGRAMME!!!

Je vous dis à demain…et surtout prenez bien soin de vous…

Isabelle

Un Roman Français

Par défaut

Bien le Bonjour à vous,

J’espère que ma seconde vidéo vous a plu? En témoignent le nombre de visites croissant et dont je vous remercie. A ce jour vous êtes 1807 à être venu visiter mes pages en ces lieux, et 270 cette semaine, quand 537 personnes ont vu cet « Air du Cours la Reine » depuis sa mise en ligne sur Youtube (soit 7 jours)!
Aussi, vais-je bientôt être en mesure de poster celle que j’ai tournée le 15 Août devant le Sacré-Coeur, et qui s’avère donc être « l’Ave Maria » de Charles Gounod.

Concernant mon prochain tournage…

J’aimerais vous faire découvrir, dans un premier temps, l’Air que je vais interpréter. Lorsque vous aurez trouvé, vous me direz « où » vous pensez que je pourrais faire jaillir ma Voix?

Je vous donne un Premier Indice:
* Le livret de l’Opéra est d’après un roman français.

Je reviendrai demain…d’ici là, portez vous bien et…prenez bien soin de vous…

Isabelle

Air du Cours la Reine de « Manon » de Massenet

Par défaut

La voilà, celle que nous n’attendions plus!!!
Il est là, cet Air, dit du « Cours la Reine » car chanté en ce lieu dans le livret de l’Opéra « Manon » de Jules Massenet.
Le Cours la Reine se situe à Paris entre la Place de La Concorde et le Palais de la Découverte et vice versa!!! J’ai interprété cet Air en « Liberté » à l’intersection du merveilleux pont Alexandre III et de ce Cours, car il eut été dommage de ne pas profiter de cette situation géographique idyllique. Nonobstant le terrible bruit produit pas les véhicules qui y passent, j’ai tenu à poursuivre jusqu’au bout ce tournage, pensant que nous trouverions subséquemment une solution idoine! En l’état, que nenni!!! Aussi, décidai-je de recommencer à chanter ce magnifique Air, toujours sur le Cours la Reine, mais quelques métres plus avant, dans le charmant petit jardin y attenant et en faisant d’ailleurs parti, aux côtés du Palais de la Découverte. L’ambiance sonore qui y régnait était ainsi la même, mais amoindrie , ce qui fut idéal pour la captation…Vous n’êtes donc pas sans comprendre la suite…Nous avons dû monter le son du Jardin du Cours la Reine, sur la prise de vue du Pont Alexandre III et ce, à quelques minutes d’intervalles. J’ose espérer que vous ne m’en tiendrez pas rigueur, car « faute avouée est à moitié pardonnée »? J’ai choisi de vous tenir informé de cet état de fait dans le but d’être le plus honnête possible. Quoiqu’il en soit la prestation que j’ai réalisée n’en demeure pas moins la même…à quelques minutes d’intervalle…

Pour une lecture en Haute Définition HD, veuillez cliquer en bas de l’écran, lors du lancement de la lecture, sur la petite étoile Qualité 1080p HD.