Archives de Tag: Gounod

Les Petites Rencontres de Janine et d’Isabelle : Faust Air des Bijoux

Par défaut

Bienvenue à vous chères Amies et chers Amis…
Me voilà à nouveau très heureuse de vous présenter mon dernier travail avec ma merveilleuse Janine, sur le thème cette fois de Faust.
Le fameux et donc incontournable Air des Bijoux. Charles Gounod est pour moi l’un des plus grands compositeurs d’Opéras et cet air en est l’exemple…Il m’est arrivée de pleurer tout en chantant l’un de ses airs (il s’agissait alors de l’air de Mireille « A toi mon âme, je suis ta femme… ») submergée par l’émotion générée par cette musique sublime et ces poèmes si sincères et vrais. La vérité qui émane de cette écriture est celle qui nous touche…C’est ainsi que sa musique (entre autres, naturellement) survit aux siècles…Le monde se meurt d’absence de Vérité…Essayons d’y remédier à notre petit degré!

Cliquez sur l’étoile dès la lecture et paramètrez le 1080p pour la lecture en Haute définition.

La Place Vendôme

Par défaut

Bonsoir, Bonsoir…ou bien, Bonjour…

OUI, bien sûr, mon cher Fabrice…c’est la Place Vendôme que j’ai choisie pour ma prochaine équipée Lyrique !
Je suis juste un peu ennuyée car il semblerait qu’ils soient à nouveau en train de lui refaire une beauté…
J’irai sous peu m’enquérir de ces éventuelles modifications qui pourraient bien porter préjudice à mon projet…Une Place Vendôme méconnaissable ne ferait pas mon affaire !
Je remercie d’ailleurs déjà, mon ami Joseph (qui se reconnaitra), d’avoir pu faire accepter à Monsieur Philippe Ferrandis (magnifique créateur de Bijoux, que j’affectionne tout particulièrement…Ah ! ces belles Bagues, et ces Boucles d’Oreilles !!!) que l’on tourne quelques scènes (destinées à être insérées dans le film) au sein de sa très jolie boutique de la Rue du Faubourg Saint Honoré (Adresse prestigieuse), à deux pas de l’illustre Place, célèbre pour ses joailliers de renom, et qu’il me prête l’une de ses magnifiques parures afin d’être la plus belle…pour aller…chanter…
C’est bien sûr un clin d’œil que je fais en choisissant cet endroit merveilleux, car naturellement, cette chère Marguerite, étant une fille de la campagne, plutôt simple, ne trouve de valeur aux fameux bijoux offerts (par le Diable, en l’occurrence, Méphistophélès) que parce qu’ils lui donnent l’impression d’être plus belle et donc plus digne du gentilhomme qu’elle a rencontré la veille, en la personne de Faust…
C’est en fait, à mon sens, plus l’amour, qui génère chez elle se sentiment euphorique et ce rire, d’avoir la chance de se trouver si jolie à ce moment…l’amour rend beau…l’amour rend belle…que les plus beaux bijoux du monde…
Je trouvais amusant de commencer l’Air à la fin du récitatif par : « Dieu ! Que de Bijoux ! Est-ce un rêve charmant qui m’éblouit ? Ou si je veille….mes yeux n’ont jamais vu de Richesses pareilles ! »
Je ne vous en dis pas plus, vous avez suffisamment été gâté pour ce soir…
D’autant que vous allez avoir l’immense honneur et l’indicible chance d’entrer « en avant- première » chez ma chère Janine, dans le Saint des Saints, ainsi que j’aime à le dire, avec ce Diaporama que je viens de vous concocter…
Photos extraites de ma prochaine vidéo de notre travail sur Faust que je vous ai promis pour …Jeudi prochain…et je tiendrai promesse…
Surtout, prenez bien soin de vous…
Isabelle

Ce diaporama nécessite JavaScript.